L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux revoit les seuils de variation maximale des instruments financiers

| Le 13/10/2021 à 7:00

Compte tenu de la conjoncture actuelle et de l’évolution des indicateurs boursiers, l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a décidé de revoir les seuils de variation maximale applicables aux instruments financiers inscrits à la cote à la Bourse des valeurs de Casablanca.

A compter du 12 octobre 2021, la variation maximale, à la hausse et à la baisse, du cours d’un instrument financier pendant une même séance ne peut excéder les seuils suivants :

– 6% du cours de référence pour les titres de capital dont la cotation est en mode continu ;
– 4% du cours de référence pour les titres de capital dont la cotation est en mode fixing ;
– 2% du cours de référence pour les titres de créance.

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux continuera à suivre avec vigilance l’évolution de la Bourse et ne manquera pas d’utiliser les outils dont elle dispose afin de préserver le bon fonctionnement du marché des capitaux.

lire aussi
  • M.Ett | Le 25/10/2021 à 19:04

    Bourse : L’indice de l’industrie pharmaceutique signe la plus forte hausse en 2021

    L’indice de l’industrie pharmaceutique surperforme les autres secteurs cotés en bourse, mais les titres qui le composent demeurent illiquide. Par ailleurs, ce secteur présente de belles perspectives d’évolution, d’après un analyste.
  • | Le 25/10/2021 à 19:04

    Maroc Telecom : Alpha Mena change sa recommandation sur le titre d’‘accumuler’ à ‘acheter’

    Pour la société de recherche, malgré la baisse des bénéfices au premier semestre 2021, les indicateurs de rentabilité du groupe demeurent satisfaisants. De plus, Maroc Telecom peut capitaliser sur ses filiales africaines et la bonne dynamique de la Data Mobile. Une politique de distribution normative est anticipée cette année avec la forte capacité à générer du cash et la dissipation progressive des effets du Covid-19. Le yield est attendu à 3,85% en 2021 et 4,2% en 2022.
  • B.B. | Le 24/10/2021 à 14:18

    Bourse : L’endettement net et les investissements ont diminué au 1er semestre 2021 (CDG Capital)

    Une baisse de 6,7% de l’endettement net de la cote casablancaise a été enregistré par rapport à 2020. Les secteurs des télécoms, de la construction et de l’alimentaire ont été les principaux contributeurs à cette baisse. Les investissements sont également en recul de 15,3% par rapport au premier semestre 2021, conduits principalement par Taqa Morocco.
  • | Le 24/10/2021 à 14:16

    Sociétés cotées : voici l’analyse des résultats semestriels par CDG Capital Insight

    CDG Capital Insight vient de livrer son analyse des résultats enregistrés par les sociétés cotées à la bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2021. Les analystes reviennent sur les grandes tendances observées pendant la période retenue.